L’espagnol et le français sont deux langues romanes, ce qui rend ces deux langues très proches linguistiquement parlant. Attention cependant, qui dit « se ressembler » ne dit pas « être pareil ». Ainsi vous trouverez en espagnol et en français des mots qui semblent très proches… mais qui veulent dire des choses complètement opposées. Vous l’avez deviné, on parle ici des faux amis en espagnol.

Je vous propose de découvrir une liste de faux amis espagnol français à connaître pour ne plus faire d’erreur et utiliser ce vocabulaire en toute quiétude.

Faux amis en espagnol

Pourquoi existe-t-il des faux amis espagnol français ?

L’espagnol et le français font partie de la même famille : les langues romanes, d’origine latines. Toutefois, l’espagnol est resté plus proche du latin que le français. Les Italiens et les Espagnols auront donc plus de facilités à se comprendre à l’oral qu’un Français et un Espagnol. Par contre, il est bien plus facile pour un Français de comprendre la langue écrite car l’orthographe des mots se ressemble beaucoup. D’ailleurs, c’est une des raisons pour lesquelles on entend souvent que l’espagnol est facile à apprendre pour des locuteurs français.

Cependant, les erreurs peuvent être nombreuses car, comme il existe des faux amis en anglais, il existe également des faux amis en espagnol. Comme dans toutes les langues, on en trouve dans toutes les catégories de vocabulaire : vie quotidienne, vocabulaire de base, etc.

D’où viennent les faux amis espagnol ?

Toutes les langues ont des origines diverses et certaines langues partagent des racines communes. Comme mentionné plus haut, l’espagnol et le français sont deux langues qui ont pour origine le latin. Les langues ont évolué au fur et à mesure, et elles se sont enrichies d’autres langues de différents peuples.

Si le français a pour origines principales le latin et le grec, il y a eu aussi des apports de celte, de langues germaniques, etc. L’espagnol, parfois aussi le castillan, a connu également le même phénomène avec le catalan, le basque, l’arabe pour ne citer que quelques langues. Mais du fait de la forte présence du latin, on retrouve des mots semblables qui ont pourtant des significations très différentes. Par exemple, le terme latin constipare qui signifie « obstruer, entasser » a donné en français le mot « constiper » et en espagnol « constipado » qui signifie « enrhumé ». L’idée d’obstruction est toujours présente mais cela a donné deux faux amis espagnol français assez embarrassants si on se trompe.

Ainsi, nous avons voulu rassembler dans des listes, un vocabulaire assez courant pour éviter que vous vous trompiez. Vous éviterez ainsi de passer un mauvais moment ou d’être dans une situation très embarrassante. De plus, vous serez sûrement mieux compris par votre interlocuteur (si vous demandez une cola en croyant demander de la colle ou du Cola par exemple, vous risquez d’être déçu). Pour éviter tous ces petits pièges, voici nos listes de faux amis espagnol français. Aussi, nous vous donnons quelques conseils en bas d’article pour apprendre facilement de vocabulaire.

 

Nos listes de faux amis en espagnol

Pour vous aider à mieux comprendre, les mots espagnols sont en italiques. Vous trouverez dans la première « colonne » (les premiers mots) les mots espagnols puis leur traduction en français. La deuxième « colonne » correspond à la version française des faux amis et leur traduction en espagnol.

1. Liste de faux amis en espagnol sur le corps humain / chez le médecin

  • atender a en espagnol signifie « prendre soin, s’occuper de » en français, or « attendre » en français se dit esperar en espagnol
  • cola (= file d’attente) / colle (= pegamento)
  • constipado (= enrhumé) / constipé (= extreñido)
  • débil (= faible) / débile (= estúpido, tonto)
  • embarazada (= enceinte) / embarrassé (= incómodo)
  • enfermar (= tomber malade) / enfermer (= encerrar)
  • espérar (= attendre) / espérer (=aguardar)
  • hombre (= homme) / ombre (= sombra)
  • sombra (= ombre) / sombre (= oscuro)
  • soñar (= rêver) / soigner (= cuidar)
  • sufrir (= subir, supporter) / souffrir (= padecar)
  • ver (= voir) / ver (= gusano)

2. A l’extérieur / voyage

  • carta (= lettre) / carte (= tarjeta)
  • dirección (= adresse) / direction (= dirección, destino)
  • equipaje (= bagages) / équipage (= tripulación)
  • marcharse (= s’en aller) / marcher (= caminar)
  • placer (= plaisir) / placer (= colocar, poner)
  • salir (= sortir) / salir (= ensuciar)
  • subir (= monter) / subir (= sufrir)

3. La maison

  • habitación (= chambre) / habitation (= vivienda)
  • largo (= long) / large (= amplio)
  • prender (= allumer) / prendre (= tomar)
  • sillón (= fauteuil) / sillon (= surco)
  • timbre (= sonnette) / timbre (= sello)

4. Vie quotidienne

  • figura (= forme) / figure (= cara)
  • mancha (= tâche) / manche (= manga)
  • nombre (= nom) / nombre (= número)
  • raro (= bizarre) / rare (= escaso)
  • sol (= soleil) / sol (= suelo)

5. Nombres

  • dato (= donnée) / date (= fecha)
  • década (= décennie) / décade (= dies días)
  • dos (= deux) / dos (= espalda)
  • partir (= découper, diviser) / partir (= irse)
  • restar (= soustraire) / rester (= quedarse)

6. Animaux

  • cigala (= langoustine) / cigale (= cigarra)
  • gato (= chat) / gâteau (= pastel)
  • langostino (= crevette) / langoustine (= cigala)
  • oso (= ours) / os (= hueso)

7. Verbes

  • advertir (= (faire) remarquer) / avertir (= avisar)
  • batir (= battre) / bâtir (= construir)
  • colar (= filtrer, passer) / coller (= pegar)
  • contestar (= répondre) / contester (= objectar)
  • demandar (= poursuivre (en justice)) / demander (= pedir, preguntar)
  • discutir (= se disputer) / discuter (= hablar)
  • doblar (= plier) / doubler (=adelantar)
  • entender (= comprendre) / entendre (= oír)
  • procurar (= tenter de) / procurer (= proporcionar)
  • quitar (= enlever) / quitter (= dejar)

Enfin, un dernier faux-ami espagnol  : en espagnol se traduit « et » en français, tandis que le « y » français est un pronom personnel intraduisible tel quel.

 

Comment apprendre les faux amis espagnols ?

Pour connaître ce vocabulaire, rien de très compliqué : il faut l’apprendre par cœur. Le plus simple, c’est de le contextualiser. En effet, pour les mots qui ont plusieurs significations, les remettre dans un contexte spécifique vous permettra de mieux les retenir. Quant à choisir dans quel contexte, vous avez l’embarras du choix. Ainsi, vous pourrez :

1. Lire

La lecture a l’avantage d’apporter du nouveau vocabulaire. Dans les listes ci-dessus, vous trouverez principalement du vocabulaire espagnol courant. Ce sont des mots que vous pouvez rencontrer souvent aussi bien dans un livre, un article de presse, une BD… De ce fait, vous les retiendrez plus facilement si vous associez leur apprentissage à la lecture d’articles ou autres supports écrits.

Vous pouvez aussi lire et relire cette liste pour vous imprégner de certains mots. N’hésitez pas à les prononcer à voix haute après avoir écouté leurs prononciations, ça vous permettra de les retenir plus facilement.

2. Regarder des films et des séries en VO

Quoi de mieux qu’une activité divertissante pour apprendre ? L’avantage de regarder des films en V.O., c’est que le vocabulaire utilisé est généralement un vocabulaire courant et utile au quotidien. Et ça vous « met en contact » avec des faux amis espagnol français. Du coup, c’est très utile pour mieux les repérer et éviter les pièges.

Si vous ne savez pas par où commencer, vous pouvez jeter un œil à notre sélection des meilleurs films en espagnol et des meilleures séries en espagnol.

3. Ecouter des podcasts et/ou la radio

Les podcasts et la radio ont à peu près les mêmes avantages que les films et les séries. A savoir, ils permettent d’améliorer efficacement la compréhension orale tout en vous confrontant à un nouveau vocabulaire. Découvrez notre sélection des meilleurs podcasts en espagnol.

4. Parler avec des hispanophones

Enfin, le meilleur moyen de « parler la langue » est de discuter avec des natifs. Ainsi, vous pouvez écouter, parler, pratiquer et utiliser un vocabulaire du quotidien. Si vous ne connaissez pas d’hispanophones, n’hésitez pas à regarder notre article pour trouver un correspondant. Et une fois votre correspondant trouvé, n’hésitez pas à lui parler de votre souhait d’apprendre ou d’approfondir vos connaissances sur les faux amis en espagnol.

 

Quelques conseils pour aller plus loin

Si vous débutez, nous vous conseillons d’abord d’apprendre le vocabulaire de base en espagnol. Notre article comporte des listes classées par thèmes pour vous aider, et cela inclut des domaines divers et variés comme : les salutations, les voyages, les cas d’urgence, la famille, etc. Quoi de mieux pour commencer à parler avec quelqu’un ? Vous retrouverez également certains de nos faux amis espagnols et pourrez apprendre à bien les employer.

Autre chose que nous pouvons vous conseiller, c’est d’apprendre la prononciation. La prononciation représente un enjeu crucial dans l’apprentissage d’une langue. La prononciation espagnole notamment peut paraître « assez facile », mais il faut s’entraîner pour acquérir un bon niveau. C’est essentiel pour être bien compris.

Sur ce, très bon apprentissage ! Et n’hésitez pas à partager d’autres faux amis espagnol si vous en connaissez, dans les commentaires ci-dessous.