Une des raisons pour lesquelles il est bon de connaître son niveau d’anglais, c’est pour pouvoir le noter sur son cv. Noter son niveau d’anglais sur son cv est important voire essentiel dans plusieurs situations. Ici on vous explique pourquoi et comment bien noter son niveau d’anglais cv.

niveau d'anglais cv : pourquoi et comment le noter ?

 

Pourquoi est-il important de (bien) noter son niveau d’anglais sur un CV ?

Tout simplement parce que l’anglais est aujourd’hui important sur le marché du travail.

  1. Avoir un bon niveau d’anglais vous permet de faire face à la concurrence sur le marché du travail voire de la dépasser,
  2. Ne pas noter votre niveau d’anglais sur votre CV vous fermera certaines portes / certains postes.

Non seulement nous évoluons dans un monde international, tourné davantage vers nos pays voisins que vers notre propre région, mais en plus les entreprises qui évoluent à l’international sont aujourd’hui de plus en plus nombreuses. Merci Internet (entre autres). Si vous cherchez un poste dans une entreprise internationale, dans une entreprise basée à l’étranger, ou dans les domaines de l’hôtellerie, restauration, voyage, tourisme… Alors avoir un bon niveau d’anglais est tout simplement essentiel.

Cela dit, s’il est important de noter son niveau d’anglais sur son CV, il l’est encore plus de noter son VRAI niveau. Et pas le niveau idéal qui vous permettra d’avoir le poste. Tout simplement parce que les recruteurs peuvent vous poser quelques questions ou vous faire passer une partie de l’entretien en anglais. Ils peuvent, et ils sont même de plus en plus nombreux à le faire. Alors, soyez réalistes et parlez vrai.

Comment afficher son niveau d’anglais sur un CV ?

Maîtriser l’anglais est un atout sur un CV. Mais encore faut-il bien le valoriser. Et lorsqu’un poste fait mention de nombreuses tâches en anglais ou demande certaines compétences en anglais, il est bon de savoir où et comment le noter. Ici, on a regroupé des astuces pour vous aider à donner de la visibilité à votre niveau d’anglais sur votre CV.

1. Choisir le bon endroit

Tout dépend du poste et de l’importance de l’anglais dans le poste. Pour un poste à l’international, pour lequel un bon niveau en anglais est indispensable, mieux vaut le noter assez haut. En règle générale, les langues interviennent après l’expérience et la formation. Dans une rubrique que vous pouvez nommer « langues » ou « compétences ».

  • Si avoir un bon niveau d’anglais est exigé, alors on vous conseille de le noter juste au-dessus des expériences. Voire tout en haut, sous les éléments de base : nom, prénom, contact, niveau en anglais.
  • Si des compétences en anglais sont demandées mais non essentielles, ou si elles ne sont pas demandées, alors on peut placer son niveau d’anglais cv sous l’expérience et les formations. Toujours dans une rubrique que vous pouvez appeler « langues » ou « compétences ».

Bien sûr, ceci vaut pour les CV traditionnels et classiques. Si vous êtes du genre à afficher un cv ultra graphique, sans ordre particulier : faites en sortes de lui donner de la visibilité (pareil, en fonction du poste). Choisissez un endroit visible, une taille de caractère importante, ou une couleur qui fait ressortir votre niveau en anglais.

2. Faire la différence entre l’écrit et l’oral

En fonction du poste, encore une fois, vous pouvez faire la différence entre vos compétences écrites et vos compétences à l’oral. Est-ce que vous allez être amenés à parler avec des clients ou des fournisseurs étrangers ? est-ce que vous serez en charge des comptes rendus de réunion en anglais ?

En fonction des tâches demandées, les compétences sollicitées ne seront pas les mêmes. Ainsi, faites bien attention aux compétences demandées dans l’offre d’emploi; ou lisez entre les lignes si elles ne sont pas clairement demandées. Et essayez de bien faire la différence entre votre niveau à l’écrit et votre niveau à l’oral.

3. Ecrire l’essentiel

Bon, on vous l’a déjà dit : la mention « lu, écrit, parlé » est à éviter. C’est vrai qu’au final, elle n’apporte pas beaucoup d’infos. Le plus simple, sans test de niveau d’anglais, c’est de noter un des termes suivants :débutant (bien qu’il soit déconseillé de le noter dans ce cas, ou pas de cette façon), courant, opérationnel / moyen ou bilingue. Ce sont disons les termes les plus courants et basiques.

  • Un niveau courant en anglais équivaut à un bon niveau qui vous permettra de travailler en anglais sans problème. Ecouter des conférences en anglais, lire des comptes rendus de réunion ou les écrire en anglais, s’exprimer de manière fluide…
  • Le niveau opérationnel correspond à un niveau qui vous permet d’avoir une conversation basique en anglais. Vous ne connaissez pas toutes les nuances et subtilités de la langue, comme si vous étiez bilingue par exemple.
  • Enfin, le niveau anglais débutant n’est peut être pas le plus « avantageux ». Plutôt que débutant, préférez : « anglais à perfectionner » qui sonne plus positif.

Ensuite, vous pouvez tout à fait détailler ces compétences. En fonction des principales missions du poste, vous pouvez noter ce que vous savez particulièrement faire en anglais. Évitez de noter bien sûr ce que vous ne savez pas faire ! Vous devez animer des réunions, être présent lors de réunions, écrire des e-mails ou des comptes rendus, discuter régulièrement avec des clients ? Essayez d’évaluer votre niveau en anglais sur toutes ces tâches, et d’être le plus précis possible au moment de les décrire. Enfin, si vous avez passé une certification, l’idéal est de noter : le nom du test, votre score et la description de votre niveau (vous pouvez vous référer au CECRL pour bien comprendre).

Devez-vous passer une certification ?

On le disait plus haut, s’il est important de noter son niveau d’anglais cv, il l’est encore plus de noter son vrai niveau. Ne mentez pas sur vos compétences où vous risqueriez d’être surpris au moment de l’entretien. Et le recruteur aussi d’ailleurs. De fait, pour noter un niveau qui vous correspond vraiment, passer une certification s’avère bien utile.

Vous pouvez passez un test de niveau d’anglais gratuit par exemple pour connaître votre niveau et pouvoir « l’évaluer » sur l’échelle de référence, le Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues. Disons que ça parlera plus à votre recruteur que la simple mention « lu, écrit, parlé » dont on parle souvent. En plus, le fait de certifier son niveau d’anglais permet en quelques sortes de dissiper le doute chez le recruteur quant à votre véritable niveau. Il fera plus confiance à quelqu’un qui a passé un test de niveau ou une certification, qu’une personne qui écrit juste « anglais courant ».

Enfin et en fonction du test ou de la certification passé, le simple fait de le noter dans le cv peut attirer l’attention du recruteur. Les tests de la Cambridge University sont très connus, comme le LinguaSkill (anciennement BULATS) ou le IELTS. 

 

Pour aller plus loin et compléter ce sujet, nous vous conseillons de jeter un oeil à nos articles similaires :