Quand on est étudiant ou que l’on veut voyager dans un pays anglophone, on peut nous demander quel est notre niveau d’anglais. Oui mais voilà, pour connaître son niveau d’anglais, il faut le tester. Comment, par quel moyen, pour quel résultat ? On passe en revue les différents tests : les plus reconnus, gratuits ou non, et les certifications qui vous permettront de déterminer votre niveau d’anglais.

Tester son niveau d'anglais

Qu’est-ce qu’un test de niveau ?

Ces tests vous permettent d’évaluer votre niveau dans une langue et de le définir selon une échelle de référence commune. Tous les tests contiennent généralement des questions sous forme de quiz, des textes à trous ou des questions pour lesquelles vous devez donner une réponse complète. Les test d’anglais évaluent vos connaissances en grammaire, en compréhension écrite, en compréhension orale et/ou en expression (orale ou écrite).

Connaître son niveau d’anglais vous permet de : savoir comment progresser, comment vous améliorer, pour connaître la réponse à un entretien d’embauche… Il y a plusieurs réponses, tout dépend de votre objectif et de votre motivation à apprendre cette langue. Mais selon nous, passer ce genre de test ou une certification permet surtout de légitimer d’une certaine façon votre niveau d’anglais. Disons qu’il est toujours mieux d’écrire sur un CV par exemple, que vous avez obtenu un certificat de langue avec tel score, plutôt que d’écrire « niveau intermédiaire » ou « bonne compréhension ». Ce test donne une réponse « reconnaissable ». Une réponse qui évoquera quelque chose aux recruteurs dans les entreprises, aux recruteurs pour les écoles, etc. 

Comment connaître son niveau d’anglais : quels tests choisir ?

Aujourd’hui, il existe autant de tests que de profils différents. Vous souhaitez afficher votre niveau d’anglais sur votre CV ? Le TOEIC est sans doute le test le plus approprié. Vous voulez étudier dans une université étrangère anglophone ? On pourrait vous demander le TOEFL. Vous aimeriez partir vivre dans un pays anglophone ? C’est l’IELTS qu’il vous faut. Vous êtes perdus avec toutes ces abréviations ? Ne vous inquiétez pas, nous sommes là pour vous aider à mieux comprendre de quoi il s’agit. C’est parti pour un tour d’horizon des tests officiels connus et moins connus (mais qui méritent de l’être).

 

1. Le TOEIC (Test of English for International Communication)

Le TOEIC est l’une des certifications les plus reconnues (oui, on ne parle pas vraiment de test mais plus de certification). Ce TOEIC pour test of english for international communication a été créé par l’ETS ou Educational Testing Service en 1979. Pour autant, il est encore utilisé aujourd’hui, et est connu comme l’un des standards pour l’évaluation des compétences en anglais.

Cette certification évalue plusieurs compétences : la compréhension écrite et orale, l’expression écrite et orale. Il ne s’agit pas d’un « test » à proprement parler, puisque vous ne pouvez pas le rater, mais vous ressortez avec un score compris entre 10 et 990 qui atteste votre niveau d’anglais. Quelques années d’ancienneté obligent, vous pouvez toujours passer l’exam, en groupe, avec un bon vieux papier et un crayon ! Vous pouvez aussi le passer sur Internet (on est en 2019 quand même).

Vous pouvez passer le TOEIC dans 150 pays à travers le monde, dans des centres TOEIC privés (écoles de langue, universités ou écoles privées) ou publics (ouverts à tous). Il faudra payer en moyenne entre 75 et 120 €. Pour autant, le TOEIC a une validité de 2 ans. Vous avez envie de vous inscrire et de connaître votre niveau d’anglais avec le TOEIC ? Rendez-vous sur le site, et la page d’inscription du TOEIC.

Avant de vous lancer, pensez quand même à bien vous préparer. Nous avons quelques articles qui peuvent vous aider

 

2. Le TOEFL (Test Of English as a Foreign Language)

On a tendance à les confondre les deux : TOEIC et TOEFL. En même temps, ils proviennent tous les deux du même éditeur, ETS. Mais quelle est la différence ? Déjà, le TOEFL c’est pour test of english as a foreign language. Tandis que le TOEIC est recommandé pour passer un entretien dans une entreprise ou dans une école, en France, le TOEFL est plutôt demandé aux Etats-Unis ou encore au Canada. Et il s’adresse davantage aux étudiants, étrangers, dans un pays anglophone.

Cela dit en termes d’examen, le TOEFL vise également à tester votre niveau en mesurant quatre compétences : l’écoute, l’oral, la lecture et l’écriture. Comme pour le TOEIC, vous pouvez passer le TOEFL sur Internet (on parle de version iBT), en groupe, en version électronique ou en version papier. Comptez entre 185 et 190 € pour passer ce test. Lui aussi est cependant valide pendant 2 ans.

Vous êtes plus tenté par le TOEFL ? Pour trouver les dates et inscriptions, rendez-vous sur le site ETS Global. Et encore une fois, nous avons quelques articles susceptibles de vous intéresser pour vous entraîner : 

 

3. Les Cambridge Tests

L’Université de Cambridge est à l’origine d’une dizaine de certifications en anglais. Pour vous en citer quelques-uns : Young Learners, Key English Test, Preliminary English Test, BEC (Business English Certificate), ou encore le LinguaSkill Business Test (anciennement BULATS) sur lequel on reviendra plus bas.

Université de Cambridge

L’Université de Cambridge est l’une des Universités les plus connues, et reconnues dans le Monde. Connaître son niveau d’anglais avec un test de l’Université de Cambridge est indéniablement un atout. Que ce soit sur un CV ou pour entrer dans une école / université, en France comme à l’étranger. Autre avantage ? Ce test d’anglais est valable à vie.

Tous les examens de l’Université de Cambridge évaluent les 4 compétences : expression écrite et orale, compréhension écrite et orale. S’il y en a autant, c’est que chaque examen cible spécifiquement un public et un niveau. Par exemple, le Young Learners est un examen pour les enfants. Il y a aussi des tests pour les niveaux A1/A2 et des tests pour des niveaux supérieurs. Le test dure toute la journée (le temps d’évaluer toutes les compétences) et coûte entre 90 et 260 € en fonction du test choisi. Intéressé ? Vous pouvez déjà vous renseigner sur les centres d’examen les plus proches.

 

4. LinguaSkill pour les entreprises 

LinguaSkill (anciennement BULATS) est une épreuve en ligne qui évaluent les 4 aspects de la langue : la compréhension écrite (lecture), la compréhension orale (écoute), l’expression écrite (écriture) et l’expression orale. Cela vous permet de choisir la compétence que vous souhaitez évaluer. L’évaluation est dispo en 2 modes : Générale et Business. On se concentre ici sur LingaSkill pour les entreprises. 

Comme on le disait, LinguaSkill est une épreuve proposée par l’Université de Cambridge qui s’adresse principalement aux entreprises ou secteur professionnel. Il évalue les compétences linguistiques professionnelles, et par conséquent, et il est le plus approprié pour les entreprises et organisations dans lesquelles les employés doivent connaître une langue étrangère. Parmi les épreuves du test, on retrouve par exemple les thèmes tels que la vente de produits et services, le bureau, les voyages d’affaires et les ressources humaines. L’avantage est que LinguaSkill est plutôt simple d’utilisation, il se fait via Internet et notamment sur le site Cambridge English Test Portal.

Disons que ce test nouvelle génération, est un peu un cas particuliers dans le monde des tests de niveau d’anglais… Pourquoi ? 

  • LinguaSkill est parmi les tests les moins chers (moins cher que son prédécesseur le BULATS), il coûte entre 60 € et 100 €. Simple et facile. 
  • Du fait qu’il soit informatisé, il est plus précis et plus objectif que les anciens tests. On est bien loin des tests avec feuille volante et crayon gris. Il est aussi plus court, et s’adapte à vos réponses (ce qui permet un résultat plus précis). 

On l’a vu, ce test évalue la compréhension écrite et orale, l’expression orale et écrite. Si ce test vous intéresse, vous pouvez vous renseigner sur les centres d’examens de l’Université de Cambridge. Vous pouvez aussi le passer grâce à votre entreprise ou centre de formation.

5. Le IELTS (International English Language Testing System)

L’IELTS pour International English Language Testing System est une des certifications les plus connues et reconnues au Monde. Près de 2 millions de personnes le passent chaque année, et il est reconnu par près de 9 000 organisations (grandes écoles, universités, entreprises et grands groupes).

Comme les autres, l’IELTS évalue le candidat sur ses compétences à l’oral, expression (face à un anglophone) et compréhension, et à l’écrit, compréhension et expression. Cependant, il a pour objectif de refléter l’anglais réel, l’anglais utilisé dans la vie de tous les jours (contrairement au LinguaSkill qui se veut très professionnel).

Ce test est assez cher (entre 195 € et 215 € aux dernières nouvelles), donc on vous conseille de bien vous préparer avant de le passer. Bien sûr, comme les autres, il ne s’agit pas d’un « test » que vous pouvez rater… Mais il serait dommage d’obtenir un score qui ne reflète ni votre niveau ni votre ambition en anglais. Il a une durée de validité de 2 ans.

Les centres pour connaître votre niveau avec l’IELTS ne se trouvent que dans les grandes villes en France : Paris, Lyon, Bordeaux, Nice, Marseille, Lille, Nantes, Strasbourg. Pour connaître les dates et lieux d’examen, rendez-vous sur le site du British Council.

 

Les tests gratuits

Connaître son niveau d’anglais aujourd’hui ne veut pas forcément dire débourser une grosse somme. Nous l’avons vu d’ailleurs avec le LinguaSkill qui est un des plus accessibles (moins de 100 €). Cela dit, avant de débourser de l’argent, sachez que vous pouvez aussi passer un test de niveau d’anglais gratuit. 

Tester son niveau d'anglais avec un test d'anglais gratuit

Bien sûr, il s’agit de tests bien moins réputés que ceux que nous vous présentions plus haut. Mais faire un test vous permettra de vous faire une première idée quant à votre niveau. Il vous permettra de savoir où vous vous situez à peu près, et si ça vaut le coup de passer un examen ou non. S’il s’avère que vous obtenez un très bon score, alors nous vous conseillons d’aller plus loin et de choisir l’un des tests présentés ci-dessus.

  • Abbe, notre professeure d’anglais chez MosaLingua a créé pour vous un test de niveau d’anglais gratuit pour vous évaluer en grammaire, conjugaison et vocabulaire. Ne le manquez pas, il est gratuit !
  • Vous pouvez faire un premier test sur le site de Cambridge English Language Assessment. Il s’agit plutôt d’un pré-test puisque, à la suite de ce dernier, le site de Cambridge vous orientera vers la certification / le test de Cambridge le plus adapté à votre niveau.
  • Le site Oxford University Press permet de connaître son niveau d’anglais, mais plus spécifiquement son niveau en grammaire.
  • Enfin notre appli MosaLingua vous permet de régulièrement tester votre niveau et de télécharger votre certificat d’aptitude en langue. Dès que vous atteignez un nouveau palier dans votre apprentissage (300 cartes apprises par exemple), on vous propose de télécharger votre certificat pour attester votre niveau. Plus que votre niveau en langue, il fait preuve de votre avancée et de vos connaissances.

Sachez qu’il existe d’autres tests. On peut citer par exemple le BrightLanguage (pas reconnu par le CERCL) ou encore la certification Ev@lang… Mais nous avons préféré vous présenter les tests d’anglais et les certifications les plus connues, reconnues et utilisées aujourd’hui. 

Pour aller plus loin, nous vous invitons à lire ces articles similaires : comment noter son niveau d’anglais sur un CV et quel est votre niveau de langue