Fun fact sur Luca, l’un des co-fondateurs de MosaLingua : il est du genre à lire beaucoup de livres… Des livres sur l’apprentissage des langues et des livres sur le développement personnel. Et il s’avère que ces livres de développement personnel apportent quelques bonnes leçons applicables à l’apprentissage des langues. On vous explique lesquels et comment ils peuvent vous aider à apprendre le langues dans cet article (et en vidéo).

les livres de développement personnel pour apprendre les langues

5 leçons pour apprendre les langues tirées des livres de développement personnel

Avez-vous déjà lu des livres de développement personnel ? Ces livres de développement personnel sont écrits dans le but d’aider les lecteurs à résoudre des problèmes personnels et, de manière plus générale, à devenir une meilleure personne.

Pourquoi est-ce qu’on vous parle de développement personnel sur un site dédié à l’apprentissage des langues ? Simplement parce que beaucoup des conseils et astuces trouvés dans ces livres de développement personnel peuvent être utiles pour apprendre une langue. Même si le sujet du livre n’a rien à voir avec l’apprentissage des langues. On vous donne ici 5 leçons clés issues de ces livres de développement personnel pour maîtriser n’importe quelle langue.

Leçon 1 : Le pouvoir des habitudes

La première leçon est tirée du livre « The Power of Habit » dans lequel Charles Duhigg. Son auteur explique que 40 % de nos actions quotidiennes sont des habitudes. Une habitude est une action que nous effectuons sans intention ni volonté. Un exemple ? Se laver les dents tous les matins ! Nous le faisons sans avoir à nous forcer ou à beaucoup y réfléchir (du moins, lorsque nous avons passé un certain âge). Ce, parce que nous le faisons tous les matins depuis assez longtemps pour ne plus s’en souvenir.

Et si nous pouvions transformer nos leçons quotidiennes d’apprentissage des langues en habitude ? Oui, c’est tout à fait possible, si on comprend comment fonctionnent justement ces habitudes.

Comment appliquer le pouvoir des habitudes aux langues ?

Prenons un exemple très populaire d’une autre habitude, celle de checker régulièrement son téléphone.

  1. Cette habitude part d’un signal : nous entendons le téléphone sonner,
  2. Elle est accompagnée d’un besoin : on a envie de savoir qui a envoyé le message,
  3. et de ce que l’auteur appelle une routine : on arrête ce que nous sommes en train de faire pour regarder,
  4. Enfin, nous fonctionnons avec une récompense : on ressent un réel plaisir ou une belle distraction à lire le texto, email ou notification sur les réseaux sociaux

Maintenant, voyons comment utiliser ce process pour étudier une langue tous les jours

  1. Pour le signal : vous pouvez poser une livre sur l’apprentissage des langues sur votre bureau ou faire de MosaLingua Web votre page d’accueil.
  2. Le besoin : vous devez mettre en place une récompense liée à l’accomplissement de votre tâche. Elle peut être immédiate, comme manger un morceau de chocolat à la fin de votre session (si vous aimez le chocolat bien sûr), ou une récompense sur le plus long terme comme afficher une image de vous qui voyage à l’étranger tout en parlant la langue de votre choix couramment. Oui, alors ici, ce n’est pas l’image la récompense mais ce qu’elle représente : votre objectif.
  3. En répétant cette routine tous les jours, à chaque fois que vous verrez votre « signal » (le livre de langues ou la page MosaLingua Web) vous commencerez à l’associer à la récompense. Vous finirez par ressentir le besoin qui vous mènera à votre routine pour recevoir votre récompense.

Si vous répétez ce processus pendant 30 jours, l’habitude deviendra si forte que vous n’aurez plus besoin « d’en avoir envie » pour travailler tous les jours.

Leçon N°2 : Se servir de la pression sociale pour accroître votre volonté

En parlant de volonté, voyons une autre puissante astuce tirée d’un des livres de développement personnel : « L’instinct de volonté » par Kelly McGonigal. Parfois, il est difficile de trouver la volonté, d’atteindre de gros objectifs ou de gros projets comme l’apprentissage d’une langue. Pourtant, la volonté est l’un des ingrédients les plus importants quand il est question d’apprentissage des langues. Vous en avez besoin d’une bonne dose tous les jours pour réussir !

Aussi, même si nous ne voulons pas l’admettre, nous sommes profondément influencés par le comportement des gens qui nous entourent. La vérité est que ces comportements sont assez contagieux… Nous ressentons souvent une pression sociale lorsque nous voyons les gens autour de nous accomplir des choses.

Comment utiliser la pression sociale pour atteindre VOS objectifs ?

Voici ma suggestion pour vous servir de cette pression sociale, en votre faveur, pour atteindre de meilleurs résultats avec les langues :

  1. Partager votre objectif, que ce soit celui de vous améliorer en langue ou celui d’apprendre une nouvelle langue avec vos collègues, vos amis, et vos proches. Vous pouvez le faire via les réseaux sociaux ou en personne. Ainsi, et maintenant que vos plans sont devenus publics, vous savez que si vous arrêtez, tout le monde sera au courant de votre échec. Cette petite pression sociale va vous pousser, et vous donner la motivation nécessaire pour travailler tous les jours jusqu’à atteindre vos objectifs.
  2. Rapprochez-vous d’une personne qui apprend les langues. Cela peut être un ami ou collègue, peu importe, mais quelqu’un qui a un objectif similaire. Et fixez-vous des rendez-vous pour étudier ensemble. Cela aidera chacun de vous, et vous verrez que dès que l’un de vous manquera de volonté, l’autre sera là pour le soutenir.
  3. Essayez aussi de rencontrer régulièrement des gens qui ont des objectifs similaires. Comme dit plus haut, les comportements sont contagieux. Donc si vous rencontrez de façon régulière des gens qui comme vous apprennent les langues, vous finirez par développer encore plus de motivation et de volonté ! C’est le cas lorsque Luca rejoint des événements pour les polyglottes : lors de ces rassemblements, il rencontre des gens tellement motivés et fixés sur leurs objectifs, que lui-même se sent de suite plus motivé et enthousiaste.

Leçon 3 : pratiquer le « deep work » pour éviter les distractions

Cette troisième leçon vient de Cal Newport et son super livre « Deep Work ». « Deep work » ou travail en profondeur, pour la traduction, est une activité réalisée dans un état de concentration extrême, sans distraction, et qui poussent vos capacités cognitives à leurs limites. Ces efforts créent de la valeur, améliorent vos capacités.

L’auteur fait référence à des activités professionnelles, mais le « deep work » est particulièrement polyvalent. Et il s’avère très utile quand il est question d’apprendre une langue. Pour apprendre une langue, vous devez pratiquer tous les jours mais lors de très courtes sessions où vous êtes ultra concentré.

Comment rester concentré lors de vos sessions d’apprentissage ?

Afin de vous concentrer sur vos séances d’apprentissage, vous devez :

  1. Eviter de faire plusieurs tâches à la fois. Si vous étudiez 15 minutes, alors concentrez-vous uniquement sur cette tâche d’apprendre pour optimiser votre efficacité.
  2. Eviter les distractions : désactivez les notifications et mettez votre téléphone en mode avion. Ainsi vous ne serez pas interrompus.
  3. Vous pouvez étendre votre période de concentration un peu plus, mais n’exagérez pas trop : concentrez votre énergie sur la tâche d’apprendre une langue autant de temps que vous le pouvez, mais ne vous épuisez pas à la tâche. On recommande d’étudier 10-15 minutes par jour. De courtes sessions sont plus efficaces parce que vous ne vous sentirez pas submergés ou ça nous vous ennuiera pas. Et si vous voulez apprendre une heure par jour, pensez à faire une pause de 5 minutes après 20 à 25 minutes.
  4. Bloquez-vous des moments dans la journée pour apprendre les langues. Dans le cas de Luca, le matin est le meilleur moment pour pleinement se concentrer sur l’apprentissage des langues, et éviter d’être interrompu. A vous de trouver VOTRE moment de la journée (cela peut être le matin, le midi, avant de vous coucher…). Et pensez à noter ce créneau horaire dans votre agenda ainsi vous évitez tout autre rendez-vous, et restez sur vos plans de départ.

Leçon 4 : Tirée du livre « the Miracle Morning » par Hal Elrod

Cette leçon, nous vous l’avons expliquée dans un autre article justement dédié au livre de Hal Elrod, The Miracle Morning. Envie d’en savoir plus ? Découvrez notre article sur The Miracle Morning, et les conseils de Luca pour appliquer les leçons de ce livre à l’apprentissage des langues.

Leçon 5 : dans le livre de Darren Hardy « The Compound Effect »

Là aussi, nous pensions le livre de Darren Hardy si intéressant pour l’apprentissage des langues que nous lui avons dédié un article ainsi qu’une vidéo. Pour en savoir plus, découvrez notre article sur The Compound Effect, ainsi que les conseils de Luca pour justement vous servir des astuces de ce livre pour apprendre les langues.

 

Les 5 leçons sur le développement personnel et l’apprentissage des langues en vidéo

Tous ces livres, toutes ces leçons, Luca vous les présente en vidéo. Cette vidéo a été enregistrée en anglais mais vous trouverez des sous-titres en anglais, français et autres langues en cliquant sur l’engrenage en bas à droite. Cette vidéo est disponible sur notre page YouTube, et ci-dessous.

 

N’oubliez pas de vous abonner à notre chaîne YouTube pour plus d’astuces en vidéo