L’apprentissage de la bonne prononciation des mots est essentiel si vous souhaitez rapidement progresser en langue. Encore plus, lorsque votre objectif d’apprentissage est directement lié à l’utilisation orale de la langue. Disons-le simplement, encore plus lorsque votre objectif est de parler ! Alors, dans cet article, on s’attaque à une grande question que vous vous êtes probablement déjà posée : combien de temps devez-vous vraiment consacrer à la prononciation ? Abbe vous répond en vidéo, et vous donne quelques astuces pour travailler votre prononciation sans alourdir votre charge de travail.

Travailler votre prononciation

 

Travailler votre prononciation, en combien de temps ?

Lors de l’apprentissage d’une langue, travailler votre prononciation est un des éléments les plus importants. Pour tout vous dire, c’est même un des moyens les plus simples et rapides d’avoir un meilleur niveau à l’oral (et de donner l’impression d’avoir un meilleur niveau !).

Alors, vous vous dites peut-être, « c’est bien beau tout ça mais moi je n’ai pas le temps de travailler ma prononciation« . Justement, dans cette vidéo, notre chère Abbe répond à la question « combien de temps consacrer à la prononciation ». Elle vous parle temps de préparation pour parfaire votre prononciation, et elle vous donne quelques astuces pour travailler votre prononciation… sans vraiment alourdir votre charge de travail, que vous soyez débutant ou que vous ayez déjà un niveau intermédiaire ou avancé.

Vous pouvez regarder cette vidéo sur notre chaîne YouTube, ou la regarder ci-dessous. Sachez que cette vidéo est en anglais. Plus à l’aise en français ? Sachez que vous pouvez activer les sous-titres en cliquant tout simplement en bas à droite de la vidéo, sur l’engrenage.

 

N’oubliez pas de vous abonner à notre chaîne YouTube pour ne manquer aucune astuce !

 

Nos astuces pour bien travailler votre prononciation (sans perdre de temps)

Vous ne le savez peut-être pas, mais la prononciation est un élément essentiel à votre apprentissage linguistique. Vous le saviez sans doute déjà pour la lecture, l’écriture, le fait de parler, la grammaire, le vocabulaire… qui entrent tous dans les cours traditionnels d’apprentissage de langues. Mais la prononciation (et son importance) est bien souvent oubliée ! Voici mon premier conseil pour vous : travailler votre prononciation est en fait le moyen le plus rapide et le plus simple pour paraître plus à l’aise à l’oral. Donc pour revenir à la question : combien de temps vous devez vraiment passer sur la prononciation ? Ma réponse : et bien, ça dépend !

Il vous suffit de ne faire que quelques petits changements dans votre apprentissage pour bien travailler votre prononciation, sans ajouter trop de charge de travail. Et c’est en fait beaucoup plus facile lorsque vous êtes un vrai débutant, car vous ne perdrez pas de temps à essayer de corriger les mauvaises habitudes de prononciation que vous avez développées.

 

Niveau débutant : Comparez-vous aux natifs !

Nous recommandons aux débutants de se focaliser sur le vocabulaire. Disons que vous passez 5 minutes par jour à apprendre du nouveau vocabulaire, et 5 minutes à réviser du vocabulaire déjà appris. C’est le schéma parfait ! Et vous pouvez faire d’une pierre deux coups : à chaque fois que vous apprenez de nouveaux mots, ne vous concentrez pas seulement sur le sens du mot, mais faites aussi attention à sa prononciation. Vous pouvez le faire en comparant votre prononciation avec la prononciation des natifs en utilisant, par exemple, la fonction audio de dictionnaire online comme « word reference » ou « Cambridge ». En faisant ça, vous serez plus conscient de votre prononciation, et vous n’ajouterez que quelques minutes à vos sessions d’apprentissage quotidiennes.

Niveau débutant : Focalisez-vous sur les mots les moins bien prononcés

Vous pouvez aussi passer quelques minutes par semaine à étudier les mots les moins bien prononcés par les natifs de votre langue, et vous concentrer particulièrement sur leur apprentissage. D’ailleurs, dans cette vidéo de Cédric, vous découvrirez les mots anglais les moins bien prononcés par les français !

Niveau intermédiaire : Répétez les mots que vous entendez

Si vous avez un niveau intermédiaire ou avancé, vous pouvez vous aussi intégrer juste quelques minutes supplémentaires de pratique de prononciation à votre routine quotidienne. Et cela ne doit pas forcément être fastidieux ! Cela peut être fun. Peut-être que vous appréciez regarder les infos ou les émissions télé dans la langue que vous apprenez, et c’est super. De la même façon que vous travaillez sur votre compréhension, prenez note de toutes les prononciations surprenantes ou de tous les mots que vous prononcez mal, puis répétez-les à voix haute, et essayez d’imiter le plus possible la prononciation et l’intonation des natifs. Et vous pouvez vous amuser avec les différents accents que vous entendez !

Niveau intermédiaire : profitez de vos lectures

Si vous préférez les livres, pourquoi ne pas essayer un livre audio. Vous pouvez suivre l’écoute avec le texte, ainsi vous associerez l’épellation du mot avec la bonne prononciation. Vous pouvez aussi lire à voix haute, ça peut être fun que de rentrer dans la peau des personnages et jouer les différents rôles avec des voix différentes.

Niveau intermédiaire : discutez avec votre correspondant… de vos erreurs

Et bien sûr, si vous avez un correspondant linguistique, demandez-lui de souligner toutes les erreurs de prononciations que vous pouvez faire durant vos conversations.

Ces astuces vous permettront de travailler votre prononciation, de façon simple et rapide, sans ajouter trop de temps à votre routine quotidienne d’apprentissage. Donc malheureusement, ma réponse est qu’il n’y a pas de nombre magique quant au temps que vous devez passer à travailler votre prononciation.

combien-de-temps-consacrer-a-sa-prononciation--video-mosalinguaChez MosaLingua, nous recommandons de passer environ une heure par semaine. Et si vous y réfléchissez, c’est moins de 1% de votre temps. En fonction de votre niveau, vos envies, objectifs, et style d’apprentissage, ce chiffre peut bien sûr être différent pour vous. Si vous apprenez une langue dans un but qui est directement lié au fait de parler ou à la prononciation, par exemple, si vous avez une présentation professionnelle bientôt ou que vous rencontrez vos beaux parents étrangers pour la première fois, vous devrez peut-être redoubler d’efforts et passer plus de temps à travailler votre prononciation.

Enfin, si vous êtes vraiment motivé pour améliorer vos compétences à l’oral et votre prononciation, je vous recommande notre Masterclass « Speak English With Confidence » qui a déjà aidé des centaines de personnes à mieux parler en anglais.

 

Besoin de travailler votre prononciation ?

Pour aller plus loin, on vous conseille de jeter un oeil à cette liste d’articles… Qui vous aideront surement à vous améliorer, sans alourdir votre charge de travail.