Pour apprendre l’anglais, on vous parle toujours de l’utilité d’avoir une bonne prononciation. Pour autant, la compréhension orale est un (autre) élément clé. Pour comprendre les autres ainsi que les films, les séries, les musiques, les bandes audio… Le plus triste ici, c’est que peut-être vous avez étudié l’anglais pendant des années et pourtant, vous n’êtes toujours pas capable de comprendre un natif ou un film sans sous-titres. Pour mieux comprendre l’anglais, il existe des outils et surtout des tas d’astuces qui vous aideront à ajuster votre oreille. Ecoutez bien, on vous en donne plusieurs ici.

Astuces pour mieux comprendre l'anglais oral

1. Ecouter les mots connus et les sons pour mieux comprendre l’anglais

Quand on dit « écouter », il s’agit vraiment et simplement d’écouter. Sans essayer de comprendre. Pourquoi ça ? Parce que si vous écoutez disons un podcasts en anglais, en essayant par tous les moyens de comprendre tous les mots et de trouver leur traduction, vous allez perdre le fil de la discussion… Réfléchir ne serait-ce que 10 secondes à la signification d’un mot, vous fera louper des tas de mots que vous connaissez peut-être et qui potentiellement vous auraient permis de mieux comprendre le sens du message. Vous me suivez ?

Acceptez de ne pas tout comprendre ! Même en Français, je suis sûre qu’il y a certains mots ou certaines expressions qui parfois vous échappent. Et pourtant, votre esprit ne se met pas en mode off pour tenter de déchiffrer quel était ce mot / cette expression. Vous continuez simplement à écouter l’émission, la discussion ou le film en essayant de comprendre quelle était l’idée générale… Puis déduire ensuite quel était ce mot ou cette expression inconnu. Vous allez d’ailleurs pour ce faire vous servir des mots alentours que vous connaissez ainsi que des sons, des intonations qui expriment eux-aussi le message.

Notre 1er conseil est donc de tout simplement écouter en vous focalisant sur ce que vous connaissez en priorité et en vous aidant des sons et des intonations. Les mots connus, mis bout à bout, vous permettront peut-être de comprendre le sens global du message. Et pour mettre en pratique cette astuce, pourquoi ne pas commencer par regarder des films en anglais ou des séries en anglais sans utiliser les sous-titres ? Ceci vous permettra de vous focaliser sur l’oral uniquement.

Meilleurs films pour apprendre l'anglais américain : sélection 5 films en VO anglais

2. Répéter, avancer, reculer

Une fois que vous avez trouvé le film idéal pour commencer à entraîner votre oreille à mieux comprendre l’anglais oral, l’idée est de vous entraîner. Vous entraîner encore et encore, en renouvelant l’exercice. Par exemple, vous venez de regarder un film… Vous l’avez compris, mais il y a des passages qui restent encore très flous. N’hésitez pas à regarder à nouveau ce film. Mieux : regardez-le à nouveau en l’étudiant vraiment. Reculez, et écoutez à plusieurs reprises, un mot inconnu. Servez-vous des sons, du contexte, des intonations, des images, de l’environnement… De tout ce qui est présent finalement. En gros, la première écoute consiste à entendre les mots que vous comprenez pour tenter de déchiffrer le message, et les écoutes suivantes vous aideront à entendre puis comprendre les « nouveaux » mots. Et à améliorer ainsi votre compréhension générale de l’anglais à l’oral.

Cette méthode vous permettra en plus de vous entraîner avec un anglais parlé à vitesse normale. En effet, peut-être êtes-vous habitué à écouter de l’anglais récité plus lentement afin de mieux vous faire comprendre. Dans tous ces exercices, il est important d’écouter de l’anglais à vitesse normale pour mieux comprendre l’anglais et pour progresser en compréhension orale. Vous pouvez écouter en ce sens des livres audio en anglais, la télévision en anglais ou comme on le disait, films et séries. Au fur et à mesure de l’écoute, vous verrez que votre compréhension se sera améliorée.

3. Noter les nouveautés

Lorsque ces exercices d’écoute sont terminés, l’idéal est ensuite de

  1. vérifier la bonne prononciation d’un mot en le cherchant par exemple sur Google Translate (avec écoute), Forvo, un guide de prononciation qui vous permet d’entendre les mots récités par des natifs, ou sur votre application MosaLingua
  2. Noter ces nouveautés, par exemple sur votre application pour apprendre l’anglais MosaLingua. Ainsi, vous êtes sûr de les réviser et de les apprendre sur le long terme.

Il se peut aussi en notant justement le mot, que vous vous rendiez compte que vous le connaissiez déjà… Mais que vous connaissiez sa forme « basique ». Les anglophones utilisent en effet beaucoup de contractions : plutôt que d’épeler clairement deux mots, ils préféreront n’en former qu’un. Mais nous francophones, le faisons également… Par exemple, beaucoup disent « j’vais » plutôt que d’épeler « je vais ». C’est pareil pour les anglophones. Il est important de noter et d’étudier ces contractions pour habituer votre oreille à leur présence. Les plus connus ? On pense par exemple à

  • isn’t au lieu de is not
  • it’s pour it is
  • can’t pour cannot
  • I gonna pour I am going to… (argot)

4. Multiplier les supports

Aujourd’hui, ce ne sont pas les supports qui manquent pour vous faire écouter de l’anglais, et pour vous aider à comprendre l’anglais oral. Alors, plutôt que d’écouter toujours les mêmes choses, sur toujours les mêmes supports… Vous pouvez vous servir :

  • de YouTube pour apprendre l’anglais avec la musique ou tout autre sujet en vidéo qui vous intéresse ;
  • de Netflix pour regarder des films, des séries en V.O. ou encore des sitcoms américaines. Bien sûr, vous pouvez également trouver des films sur d’autres plateformes similaires telles que Prime Video (Amazon) ou sur Fleex. Vous pouvez aussi regarder des films et des séries en DVD, ou de courtes bandes-annonces sur AlloCiné. Le tout est que ce soit en anglais, et de préférence, sans sous-titres.
  • de Podcasts en anglais, comme on le disait plus haut, qui ne proposent quant à eux qu’un support oral.

A noter : bien que les podcasts soient excellents, peut-être est-il bon de commencer par des supports vidéos. Car les images vous permettront elles-aussi (en plus des sons et des intonations) de mieux comprendre le sens global du message.

Il est essentiel de choisir un support que vous appréciez et un sujet qui vous intéresse afin de ne pas vous lasser. La pire chose serait de commencer à regarder des vidéos éducatives en anglais, d’être lassé au bout de deux vidéos, et de ne plus tenter l’exercice… Alors qu’un bon film en anglais, entre nous, ça se regarde sans fin.

5. S’emparer des bons outils

Dernier support, et pas des moindres. Pendant plusieurs mois, à l’aide d’une écrivaine, de professeurs d’anglais et de natifs anglophones, nous avons travaillé sur la création d’une histoire originale pour vous aider à améliorer votre compréhension orale de l’anglais. Une histoire qui plus est passionnante qui rend légèrement addict avouons-le. Sa particularité ? Elle intègre de façon subtile des notions importantes pour l’apprentissage de l’anglais telles que la grammaire ou le vocabulaire essentiel. Cliquez sur l’image ci-dessous pour en savoir plus.

MosaSeries pour vous aider à comprendre l'anglais

MosaSeries est divisée en plusieurs épisodes, et chaque épisode est accompagné de leçons et de conseils pour vous aider à considérablement améliorer votre compréhension de l’anglais. MosaSeries a ainsi pour objectif de vous aider à

  • comprendre les anglophones lors de conversation à vitesse normale,
  • mieux maîtriser l’anglais grâce à une révision progressive des bases de la langue,
  • être capable de suivre des conversations en anglais et toutes nouvelles séries passionnantes (sans les sous-titres !).

Et pour finir, n’oubliez pas que pour mieux comprendre l’anglais oral, il est essentiel de trouver un support adapté qui vous intéresse et qui vous permettra de rester motivé pendant longtemps. Afin de ne pas baisser les bras à la moindre lassitude ou échec.

Autres astuces en vidéo pour les débutants

Vous commencez à peine l’apprentissage de l’anglais ? Certaines de ces astuces risquent alors d’être difficiles pour vous. Nous pensons notamment au fait de regarder des films anglais en entier, sans sous-titres : meilleur moyen de vous décourager ! Si vous débutez en anglais, il est bon de plutôt suivre les conseils de notre chère Abbe, professeure d’anglais chez MosaLingua.

Ses astuces, elle vous les donne dans la vidéo ci-dessous ou sur notre chaîne YouTube. Nous vous invitons à activer les sous-titres si besoin en cliquant sur l’engrenage en bas à droite. Sachez aussi que vous pouvez réduire la vitesse de diffusion, de la même façon.

N’oubliez pas de vous abonner à notre chaîne YouTube pour plus d’astuces vidéos.

Pour aller plus loin, ne manquez pas ces autres articles qui pourraient également vous intéresser :